• Des stars, des stars, mais pour quoi faire ?

    J'ai travaillé quelques années en post production pour une chaîne de télé bien connue. A cette époque j'ai eu le loisir de croiser ou même de parler à ce que  nous appelons les peoples les plus peoples de la capitale. L'effet de surprise passé en les rencontrant, je les trouvais toujours plus petits et plus maigres que ce que j'aurais imaginé de prime abord. La raison en est bien simple. Il faut savoir qu'une fois filmé vous prenez en moyenne cinq kg. Ceci pour une raison technique que l'on m'a expliquée et que j'ai depuis oubliée. En plus vous paraissez généralement plus grand que ce que vous n'êtes. Ceci a quelquechose de comique. Les femmes qui passent pour être des sex symboles sont (et je jure que c'est vrai) à peu près aussi glamour que votre voisine de palier... Deux exceptions cependant, j'avoue que j'ai été bleuffée par la classe et l'allure de Fanny ARDANT et Catherine DENEUVE. Mais pour les autres c'est une autre histoire. Pourquoi est-on déçu ? Parce qu'on nous martèle dans les medias à longueur d'années que ces personnes sont des modèles de sex appeal. Je dirais que c'est encore une fois de la poudre aux yeux. Du marketing et que ça a quelquechose d'énervant. On a réellement l'impression qu'on passe sous silence ce qui est le plus important pour les êtres humains pour ne se concentrer que sur des choses qui ne le sont pas. Cela évite de s'attaquer aux vrais problèmes. En attendant je confirme... de la poudre aux yeux. Et vous seriez d'autant plus surpris d'entendre parler certains d'entre eux hors caméras... Ce n'est pas triste du tout ! 


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :