• Née en 1944 Françoise HARDY a connu le succès très rapidemment. Dans ce livre elle raconte un parcours qui en dépit d'origines modestes du côté de sa mère l'amènera à cotoyer les personnalités les plus marquantes du show biz d'après guerre de Mike JAGGER à Johnny HALLYDAY. Quoiqu'il en soit son livre, plus qu'un témoignage intéressant sur la période yéyé porte à s'interroger. Conmment une personne aussi douée qu'elle a-t-elle pu à ce point douter d'elle-même continuellement sa vie durant ? A un fiancé aussi talentueux que Jean-Marie PERIER, très amoureux d'elle, elle préfère un ours mal léché nommé Jacques DUTRONC. La réelle interrogation est celle-ci : pourquoi avoir fait jouer à un personnage aussi destructeur que lui un rôle aussi important pendant toutes ces années ? Ces années passées à se torturer parce que le Monsieur la trompait, à l'attendre alors qu'il lui posait des lapins, à supporter son alcoolisme... alors qu'elle disposait d'un tel talent. La lecture de ce livre laisse un arrière gout d'amertume. On le referme en se demandant ce qu'aurait été sa vie sans cette malheureuse alliance avec cet homme. Il reste que Françoise HARDY a toujours été très appréciée des autres artisteset très sollicitée par eux. Cela n'a manifestement pas pesé lourd dans la balance et absolument pas contribué à élever son estime de soi... 


    votre commentaire
  • Bel ami, surnom donné au personnage de Maupassant par une petite fille, est issu d'un milieu défavorisé et se sert des femmes. Il veut monter les échelons sur le plan social et décide de se servir de son physique avantageux pour arriver à ses fins. Il saisit l'opportunité de devenir journaliste et n'hésite pas à recourrir au talents littéraires de la femme de son patron pour publier des articles qu'il n'a pas écrit lui-même tout en prétendant les avoir écrits. Personnage creux, vide, sans intérêt. Ce livre, très bien écrit, décrit à la perfection la vacuité de certains êtres humains. Roman résolument moderne. 


    votre commentaire
  • Vie en commun de quelques personnages sur une île qui doit être l'Islande. L'un des personnages est une sorte de mage. Les personnages ont des visions durant lesquelles l'espace, le temps, la réalité sont abolis. Retour de morts, paysages d'apocalypse, aperçu sur un monde idyllique où le bonheur est entrevu. Nature très présente décrite de façon poétique, beauté des couleurs, sensations. Le mage a permis ces visions. Elles existaient en chacun d'entre-eux. "Quant au reste, ma maison est pareille à une auberge espagnole. Ses hôtes n'y trouvent rien de plus que ce qu'ils apportent avec eux." Texte très poétique.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique